Accueil > Présentation > Aumônerie et accueil de tous
Liens utiles

Aumônerie et accueil de tous

Les collègiens de l'aumônerie en Pèlerinage à Pontoise

Mercredi dernier, le 23 mai, une quinzaine de jeunes du collège et l’équipe de l’aumônerie ont marché jusqu’à PONTOISE en chantant ! Retour sur ce Pèlerinage…

Nous sommes arrivés joyeusement à l’église  NOTRE DAME de PONTOISE où Chantal, la sacristine nous accueillait. Elle nous raconta l’histoire de cette église qui a vu passer plusieurs rois de France : Saint Louis (Louis IX), Charles VII et Louis XIV. Nous avons appris que cette belle église abrite le tombeau de Saint Gauthier et une statue de « La Vierge à l’Enfant » datant du 13ème siècle. Cette statue est vénérée car elle est réputée miraculeuse. De fait, tous les ans, début septembre, se déroule  «  le pèlerinage de Notre Dame de Pontoise » qui rassemble des centaines de fidèles autour de La Vierge.

Nous avons eu la chance d’aller dans la sacristie de cette église pour admirer la statue en argent massif de Notre Dame de Pontoise datant du 17ème siècle. C’est cette statue qui a passé le week-end de la Pentecôte à l’école Saint-Martin de France pour la grande assemblée organisée par Notre évêque Monseigneur Stanislas LALANNE réunissant plus de 12 000 fidèles.

Ensuite, nous avons repris la marche pour quelques centaines de mètres, et  avons été accueillis au plus ancien carmel de France (créé en 1605), le Carmel de Pontoise.

C’est Sœur MAÏTE qui fut notre guide, et nous apprit qu’actuellement, 14 religieuses carmélites vivent au Carmel, dont, depuis cinq ans, 5 carmélites venant du BRESIL.

Sœur MAÏTE nous a expliqué comment on devenait carmélite : après six ans d’études, de prière, de réflexion et de discernement, on prononce ses vœux définitifs.

 Sœur MAÏTE nous a présenté une journée type d’une carmélite à PONTOISE :

-          de 6 à 7 h oraison (prière personnelle), de 7 à 8 h petit-déjeuner en silence, puis les Laudes.

-          de 8 à 9 h Messe, de 9 h à midi, travail en silence (leurs paroles se limitent aux rapports de travail), de midi à 13 h, temps de prière et repas en silence (une religieuse lit à haute voix pendant ce repas soit un livre soit le journal LA CROIX),

-          l’après-midi : de 13 h à 13h30, "récréation", de 13h30 à 14h30, oraison, 14h45 à 17 h, temps de travail, de 17 h à 18h30, vêpres et oraison de 18h30 à 19h,

-          la soirée :  repas en silence, de 19h à 20h "récréation", de 20h00 à 20h30, complies, de 20h30 à 21h00, temps libre personnel en silence à 21h00, matines à 22h30, coucher.

Puis  les jeunes, intrigués et fort intéressés, ont posé des questions très variées à Sœur MAÏTE:

-          Comment les religieuses font leurs courses ?  Une religieuse va faire les petites courses sinon elles commandent et elles se font livrées.

-          Est-ce que Sœur MAÏTE a le droit de voir sa famille ?  Oui mais dans une salle qui s’appelle le parloir.

-          Que faisait-elle avant de devenir carmélite ?  Sœur MAÏTE nous a expliqué qu’elle était institutrice avant de devenir religieuse. Les carmélites prient pour le monde, pour nous tous c’est leur vocation.

-          De quoi vivent ces religieuses ? De leur retraite, puis des dons qu’elles reçoivent pour leurs prières et le carmel de Pontoise a un grand verger et elles fabriquent des confitures qu’elles vendent au carmel. Tout le monde peut venir acheter des confitures au carmel.

 

 

Nous sommes enfin montés à la cathédrale Saint Maclou où nous attendait Madame Marie-louise THONARD qui  nous a expliqué que l’église Saint Maclou est devenue cathédrale en 1966 à la création du département du VAL d’OISE et du diocèse du VAL D’OISE. L’église initiale date du 12ème siècle puis elle a été agrandie à la renaissance. Nous en avons fait le tour en admirant les vitraux, les peintures et les statues dont une statue de la vierge donnant le sein à l’enfant Jésus ce qui est très rare comme représentation. Cette cathédrale a bénéficié ces dernières années d’amples travaux de restauration.

Notre pèlerinage s’est achevé par la visite de la Chapelle de la Passion, au sein de la Cathédrale Saint-Maclou,  où nous avons pu admirer un ensemble de statues représentant la mise au tombeau de Jésus par  Joseph d’Arimathie.

Cet après-midi a été bien riche de partages et de découvertes, pour tous !                                                                        

                                                                                 L’équipe d’aumônerie

 

 Pèlerinage à Lisieux le 02/06/2018. Rassemblement à 2018 des jeunes de 6ème et 5ème d’Ile de France

« O que je voudrais vous faire comprendre ce que je sens C’est la confiance et rien que la confiance qui doit nous conduire vers l’Amour. » Sainte Thérèse

Comme  d’habitude, les élèves du collège Saint Stanislas étaient au rendez-vous pour le Pèlerinage. Avec leurs accompagnateurs et quelques parents, nous sommes partis du collège vers 6h20 le samedi 2 juin en direction de Lisieux, et de sa Basilique… à la suite de Sainte Thérèse…

Pendant le voyage, nous avons écouté la lecture du premier livre de Samuel 3,1-10 : cette lecture nous a mis dans l’ambiance du pèlerinage, surtout cela nous a aidé à entrer dans le thème de notre rassemblement : « Avec Thérèse, Osons La Confiance ».

La sœur Consolée MUKAYIRABUKA a fait le partage sur cette lecture  l’attitude du jeune Samuel peut servir d’exemple aujourd’hui pour un collégien, dans sa relation avec ses parents et ses éducateurs. En leur faisant confiance il se laisse saisir par l’appel que Dieu lui adresse. Comme Sainte Thérèse, dans sa relation avec ses parents, ses sœurs et ses consœurs au Carmel, chacun de nous est invité à se faire confiance d’abord à lui-même, mais aussi à son prochain, et à Dieu.

Nos accompagnateurs ont témoigné de leur parcours de vie :

  • Père Billy MBODA : issu d’une famille certes chrétienne mais peu pratiquante, il a traversé des difficultés familiales pour faire accepter sa vocation sacerdotale et religieuse.

  • Madame Hélène qui a vécu comme les autres jeunes de son âge jusqu’au moment où elle découvre l’amour gratuit de Dieu lors d’une retraite, ce qui bouleverse sa Foi et sa vocation de mère de famille.

  •  La Sœur Consolée MUKAYIRABUKA, qui venait d’une famille chrétienne très pratiquante, mais qui a eu du mal à convaincre ses parents d’accepter son appel à la vie consacrée, étant la fille aînée que tout prédestinait à un beau mariage

  

 

 

Arrivés à Lisieux, Monseigneur Stanislas LALANNE, notre Evêque nous a parlé de la confiance, celle-là même qui permet à celui ou celle qui se confie de faire l’expérience du cœur à cœur avec Jésus. Après cet enseignement de notre évêque, notre pèlerinage a continué dans l’amphithéâtre du centre Jean Paul II, pour suivre une conférence sur la Mission aujourd’hui, en Inde notamment où la situation des enfants est extrémement préoccupante. 

Ensuite, nous avons visité la Basilique puis nous avons pique-niqué. Qu’il est bon  pour des frères de vivre ensemble et d’être unis ! Nous avons poursuivi notre pèlerinage par « Les Buissonets », maison de Sainte Thérèse, puis la Messe, présidée par notre Evêque. Monseigneur Stanislas LALANNE, qui nous a répété que, malgré notre situation du pécheur, nous sommes tous et chacun, toujours aimés par celui que nous appelons Notre Père.

C’est bien la prière du «  Notre Père » qui nous engage à vivre en frères, à prier et à vivre dans la confiance comme Jésus Christ.

                                           

                                                                                                                                                             L’équipe d’aumônerie

Institution Saint-Stanislas, 2, rue des Pâtis
95520 Osny France
Lycée 01 34 35 31 20 Collège 01 30 30 15 24
Liens utiles